mercredi 29 juillet 2015

La Naissance - Expérience unique


 Image Google
Ma copine Laurence arrive au terme de sa grossesse vers le 10 aout et hier, mardi 28 elle passe me faire un coucou. Elle me fait part de son inquiétude car elle ne se sent pas très bien, elle a perdu le bouchon muqueux en faisant les courses le matin et elle a très peur d'accoucher pendant la nuit car son mari travaille justement la nuit. Elle n'a pas d'autre famille et c'est tout naturellement que je l'ai rassurée en lui disant qu'elle ne s’inquiète pas, que tout se passera bien et quoi qu'il en soit, si ça arrive la nuit elle m'appelle et je viens.
Hier soir donc, à 19h40 elle m'appelle en catastrophe : "Merko, j'ai perdu les eaux! tu peux m'emmener ?"

- "Chéri je file, Laurence accouche !"

Arrivée à la maternité à 20h15 j'ai appelé le mari pour le rassurer et lui dire que je gérais le temps que son remplaçant arrive pour le libérer.

J'ai géré les gars...Les contractions, j'ai respiré avec elle, je l'ai brumisée, essuyée, rassurée. 

Pour la péridurale qu'on lui a mis en place vers 21h40, on m'a fait sortir, J'étais dans un état de stress...Je vous raconte pas.
Après 10 minutes l’anesthésie a commencé à faire son effet et les contractions étaient plus supportables, elle était davantage consciente et c'etait beaucoup mieux.
Le bébé voulait sortir, la dilatation était au maximum, tout d'un coup tout s'accélère, on installe les étriers, 5 personnes autour d'elle et : "Allez, madame, le bébé est là, poussez !"
Le destin devait réunir Laurence avec son mari à ce moment là il était 22h30, une infirmière vient me voir et me demande de sortir car le papa est arrivé. On a fait le switch et je vous dis pas, la course dans les couloirs, il est arrivé in-extremis pour voir son enfant sortir et couper le cordon, 15 minutes plus tard son petit garçon tout chevelu est né.
Je les ai laissé dans leur intimité et suis allé me coucher toute émue.

Je ne sais pas si j'aurais à nouveau l'occasion de vivre un instant pareil dans ma vie, c'était une merveilleuse expérience.


6 commentaires :

  1. c'est vachement intime quand même, je sais pas si j'aurais voulu assister à l'accouchement de mon amie mais bon, si monsieur papa bosse de nuit! Mon mien avait demandé à ne pas en faire les 2 derniers mois de ma grossesse et heureusement, je suis sure ça serait tombé dessus aussi mdr

    RépondreSupprimer
  2. @mummycamp : Bienvenue à toi. Mon amie m'a demandé que je l'accompagne et tu vois il y a des moments ou on n'a pas à se poser ce genre de question, on le fait c'est tout.
    Elle ne s'est pas retrouvée seule et désemparée à ce moment là, c'était important pour elle, l'amitié c'est ça.
    Elle m'a témoigné sa reconnaissance dans des larmes hier, son bébé et elle vont bien, elle le mange des yeux c'est formidable.

    RépondreSupprimer
  3. C'est une expérience unique.... Encore bien différente de la sienne...

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'étonne, moi-même je suis maman mais mes enfants ont 24 et 21 ans alors tu pense bien que j'avais oublié...D'ailleurs heureusement qu'on oublie vite la douleur, car sinon toutes les mères n'auraient qu'on seul enfant lol. Ceci dit avec la péridurale ça va mieux. Mais c'est revenu, pleins de souvenirs sont remontés à la surface, oulala.
    Maintenant les joies du post-partum et les points de l'episio...dans quelques temps tout ça ira mieux .

    RépondreSupprimer
  5. Comme dit Cécile chaque accouchement est différent et reste pour moi un bon souvenir sur les 4 !
    Alors bienvenue à ce beau bébé
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. @Erika: Tu as eu 4 enfants? bein dites donc Madame, chapeau! ;-)
    Ce qui a été formidable pour Laurence c'est que pour son premier bébé ça n'aura duré que 3 heures environ, exceptionnel!

    RépondreSupprimer

Qu'en dis tu?