lundi 7 janvier 2013

Le Tissage Africain


Envie de changer de tête, à l’instar de Rihanna et autres?
L’avantage de cette technique est d'obtenir en rien de temps, une transformation radicale, moins onéreuse que les extensions, ceci dit, ça n’a rien à voir non plus.

Un tissage peut se garder 2 à 3 mois (faut voir) et les mèches peuvent être réutilisées si la qualité s’y prête mais ça peut être aussi très sympa en gardant ses vrais cheveux sur le dessus et en ne tissant que la nuque, histoire de passer des cheveux courts à longs en 30 minutes.

Voici donc un aperçu technique

Tout d’abord, il s’agit de choisir le salon afro : si tu ne connais personne qui y est allé, tu vas dans le quartier des salons spécialisés (ils sont souvent regroupés dans les grandes villes).
Et puis tu te renseignes, car il faut tout d’abord savoir que les prix sont variables selon les établissements qui proposent le tissage avec la fourniture des cheveux ou pas (compter environ 150/200€).
Les grossistes où tu peux trouver les mèches sont aussi dans le même quartier, c’est plutôt pratique (pour ce travail j’ai pris deux paquets de cheveux de 25/30 cm semi-naturels car ceux 100% naturels sont beaucoup plus chers) , en ce qui me concerne ça a été « au feeling » sachant qu’il vaut mieux se sentir à l’aise puisque ça dure environ 2 heures.
 1- Sur une base de cheveux plutôt courts et bouclés (ici cheveux européens), la coiffeuse commence à tresser  serré de petites nattes près de la tète en mouvements circulaires.

2- Le départ se fait derrière une oreille pour un maximum de discrétion et continu en formant un escargot.

3- Lorsque le tour de la tête est fait, la coiffeuse natte le dessus de la tête comme un petit bonnet nous pouvons ainsi distinguer deux parties.
4- A l’aide d’un fil est d’une grosse aiguille, elle coud ensuite « tout simplement » les mèches de cheveux tous les 3 nattes environ en partant du bas.
Plus les mèches sont  cousues serrées, plus la sensation de volume sera présente, l’idée est bien entendu que cela donne un effet le plus naturel possible, la spécialiste jugera en fonction de la qualité de cheveux choisie.
5- Le tour est fait c’est le même pour toutes les coiffures, la disposition des coutures sur le dessus déterminera le mouvement final de la coiffure, raie sur le coté, frange etc…(le tout en arrière sera évité pour qu’on ne voit pas le départ du tissage sur le devant).

6- Et voilà le résultat!





Pour conclure : Il est préférable d’avoir le cheveu costaud, les cheveux fins s’abstiendront et il faut éviter les tissages successifs.
Ça tire très fort le crane, il vaut mieux le savoir (il faut souffrir pour être belle) passé la première semaine ça va mieux, pas de souci pour se laver les cheveux mais clairement plus contraignant que ses cheveux à soi et il est préférable de ne pas se faire tisser en été, ça tient très chaud!
Pour info, notre modèle sur la photo a tenu 3 semaines avant de "craquer".
Voilà, maintenant, tu sais.
Merko


2 commentaires :

  1. Super le montage ! On comprend bien comment c'est fait, c'est vrai que ce n'est pas une technique très répandue chez les européens. Il y a des inconvénients comme la tete qui gratte etc.. mais ça permet de changer de tete a moindre cout !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Qu'en dis tu?