vendredi 25 janvier 2013

A song for you ... Amy Winehouse !



 Elle était de celles qu'on aimait un peu beaucoup, ou pas du tout, moi c'est plutôt beaucoup, de ces artistes uniques et si fragiles qui ne laissent personne indifférent.
Son style hors du temps, hors normes et décalé remettant au goût du jour les balades 50'.
Elle a remis du rock dans l'air, d'ailleurs on ne peut que constater l'engouement qu'elle a provoqué à travers celles qui suivent sa trace comme Selah sue ou Lana del Rey pour les plus connues.
Peut être n'a-t-elle été qu'un instrument, que sa descente aux enfers était inévitable, en tout cas, son côté "destroy" et sa voix grave de femme qui a vécu dans ce corps si  frêle me touchait.
on a reparlé d'elle récemment, des circonstances de sa mort, inévitable?

Le 08 janvier 2013, la justice britannique a confirmé la mort accidentelle d'Amy Winehouse par abus d'alcool, après le réexamen des conclusions de la première enquête sur les circonstances du décès de la chanteuse.
Y avait il vraiment besoin d'une deuxième enquête? Mais voilà qui devrait faire taire les rumeurs pour de bon, tant d' hypothèses avaient été avancées.
Amy avait, au moment de sa mort, en juillet 2011, plus de cinq fois la limite légale d'alcool autorisée pour conduire, soit 416 mg d'alcool par décilitre de sang! 
Le médecin légiste chargé de réexaminer les conclusions de l'enquête, a conclu qu'Amy Winehouse était bien morte d'abus "toxique d'alcool", ajoutant qu'elle avait dans le sang "un niveau d'alcool souvent associé à la mort". 
L'officier a précisé que l'artiste avait "volontairement consommé de l'alcool" et que "deux bouteilles vides de vodka étaient au sol" quand elle a été découverte morte dans son lit, dans son appartement de Camden, dans le nord de Londres, le 23 juillet 2011.
Elle avait bataillé pendant des années contre sa dépendance à la drogue et à l'alcool, mais ça a fini par la tuer. 
A sa mort, sa famille a créé une fondation à son nom pour venir en aide aux jeunes dépendants de la drogue et de l'alcool.
Elle avait 27 ans...

Merko

4 commentaires :

  1. C'est vrai, Amy, on aime ou on déteste.

    Pour moi elle restera une rebelle, une insoumise, de celle qui marque toute une génération, qui symbolise une révolte par un court passage sur cette terre.
    Peut être s'est elle brûlée les ailes en approchant un peu trop prés la lumière, peut être que sa "starification" l'a conduite à un comportement destructeur, suicidaire.

    Quoi qu'il en soit, j'aimais sa voix, sa présence, son look marqué et sa vulnérabilité.

    Ciao Bella, que ton timbre particulier, reconnaissable entre mille autres, enchante les anges ou les démons qui maintenant t'entourent...

    Ber

    RépondreSupprimer
  2. Super article sur une artiste comme on en trouve pas souvent, dommage qu'elle nous ai quitté, surtout de cette manière ! Je ne connaissais pas ce morceau il reflète vraiment le potentiel qu'elle avait !

    RépondreSupprimer
  3. Merci à Ber et Zanzibarj pour vos commentaires, il faut bien admettre qu'on a plutôt l'habitude d'entendre de "la soupe" commerciale et qu'un ou une chanteuse qui a une voix si exceptionnelle c'est tellement rare, je trouve sa disparition tellement dommage...

    RépondreSupprimer
  4. Chacun de ses titres dégagent une émotion tellement forte que j' en ai des frissons à chaque fois!!!
    ON sent qu'elle se donne à fond !!! vraiment ,c'est la meilleure!!!

    RépondreSupprimer

Qu'en dis tu?